Modèle mcmaster de fonctionnement familial

Plusieurs modèles de soins primaires existent dans la province de l`Ontario, au Canada, l`un étant l`équipe de santé familiale (FHT). Ces modèles diffèrent selon les aspects, y compris le nombre de médecins pratiquant, l`accès aux professionnels de la santé alliés, les heures de bureau attendues et la méthode de compensation. Une étude commandée par le ministère de la santé provincial (ministère de la santé et des soins de longue durée) 1 A mis en évidence la variation des performances entre et à l`intérieur des modèles; près de la moitié des FHTs étudiées étaient des artistes de haut niveau dans certains domaines et parmi les plus bas interprètes dans d`autres. De même, on a observé peu de cohérence dans les résultats obtenus entre 17 FHTs en Ontario dans des mesures relatives aux résultats, à l`expérience et au coût des patients, certains FHTs étant des artistes de haut niveau dans certaines régions et non dans d`autres. La sélection d`un petit nombre de mesures pour décrire un concept large et l`absence de mesures directes des résultats a également été suggérée comme une limitation par les auteurs. 2 plusieurs organisations de l`Ontario ont été en lice pour améliorer le calcul, la distribution, l`infrastructure de collecte et de Reporting liées à la capture des données de soins primaires. En outre, les FHTs de l`Ontario sont responsables de la création d`un plan annuel d`amélioration de la qualité par l`entremise de Quality Ontario (HQO, une organisation provinciale axée sur l`amélioration de la qualité des soins de santé); d`intégrer des mesures de qualité et de s`engager dans l`amélioration. Toutefois, il peut être difficile pour une pratique de décider quels résultats cibler les efforts, ainsi que la façon d`interpréter les différents résultats entre les pratiques (sans parler des bonnes pratiques des pairs). Le modèle McMaster est la politique de l`Université pour une approche interdisciplinaire de l`apprentissage centrée sur les étudiants, axée sur les problèmes, une politique qui a été adoptée par plusieurs autres universités à travers le monde. 5 96 dans les années 1960, l`école de médecine de l`Université McMaster a lancé des didacticiels sur l`apprentissage axé sur les problèmes (PBL) qui ont depuis été adoptés par d`autres programmes et facultés au sein de l`Université. La PBL est maintenant utilisée en médecine, en ergothérapie, en physiothérapie, en soins infirmiers, en sages-femmes et dans d`autres domaines connexes. [97] [98] la plupart des écoles de médecine du Canada et plus de 80 pour cent des écoles de médecine des États-Unis emploient la PBL dans leur curriculum, et de nombreuses universités internationales font de même. [99] [100] l`école de médecine Michael G.

DeGroote est sur le campus principal ainsi que dans deux campses régionaux à St.